On considère – en moyenne- que la guérison est hautement probable après 5 ans sans récidive, puisque 90-95 % des récidives surviennent dans les 5 premières années après le diagnostic. Le taux de survie à 5 ans sans récidives est donc prévisionnel du taux de guérison. Néanmoins, on peut parler de guérison dans des délais plus courts en l’absence de récidive pour certains cancers dont l’évolution est spontanément aigue et rapide.