Menu

bourdiecs@ipc.unicancer.fr

Quelle autonomie de décision pour les patients atteints de cancer ?

Le 26 janvier à l’IPC

Ce vaste questionnement interpelle sur la réalité et les difficultés rencontrées dans l’exercice de la démocratie sanitaire lors des diverses périodes pouvant émailler le parcours des patients atteints de cancer. Si l’autonomie de décision des patients est un objectif à rechercher en permanence, cette démarche suppose une écoute particulièrement attentive, coordonnée et bienveillante des soignants face à des situations où la charge émotionnelle est intense. Cette démarche pose bien sûr de nombreuses questions sur la qualité et l’intelligibilité de l’information transmise, la recherche de « décision partagée », la réalité des options disponibles pour le patient et des obstacles qui peuvent obérer de telles décisions (obstacles médicaux, économiques mais aussi moraux et éthiques).

Afin d’éclairer ce débat de la façon la plus concrète possible, plusieurs tables rondes sont prévues traitant des
situations probablement très différentes sur le plan médical et émotionnel :

– l’autonomie de décision dans le traitement initial des cancers : une large place sera faite aux stades peu avancés de cancers pour lesquels plusieurs options sont possibles et où l’autonomie de décision des patients devrait pouvoir s’exercer librement entre plusieurs options différant surtout dans leurs modalités et dans la qualité de vie attendue. Ces situations fréquentes pourront être spécialement illustrées dans deux tables rondes centrées sur les cancers du sein et sur les cancers de la prostate.

– l’autonomie de décision des patients face à la fin de vie : malgré de grandes avancées collectives, cette situation reste et restera lourde de charge émotionnelle et de possibles clivages entre patients, familles, soignants et sociétés. L’application de la Loi du 2 février 2016 dite « Claeys-Leonetti12 » et la mise en œuvre des directives anticipées seront notamment débattues dans cette table ronde.

> Voir l’invitation Médias